Le travail de Maïna

« Lorsque je travaille en mode, je me mets en mode création, les modèles sont un peu comme mes toiles et tout est permis selon le concept. Par contre, si une personne m’engage pour la maquiller, c’est plus personnel, j’y vais avec ce que je ressens de celle-ci, sa personnalité, je ne la transforme pas, je la sublime, tout est en subtilité pour respecter sont essence même. J’aime aussi, lorsque l’on me le demande, donner des petits trucs au gens pour corriger ou égayer leur visage. J’entends souvent les gens dire que j’ai l’air d’une peintre lorsque je maquille, j’ai une approche très différente des autres maquilleurs, la façon dont je travaille mes produits, ma manie de toujours faire des mélanges, ma main qui me sert de palette, mes coups de pinceaux doux, aléatoires et toujours très précis. Personnellement j’ai beaucoup de plaisir à faire ce métier! »


Maxyme G.Delisle – Snap


Clara Palardy


Pierre Manning – Darizine magazine (Japan)


John Londono – Snap

Photo par Maïna

GRIMES / NIGHTMUSIC (FEAT. MAJICAL CLOUDZ)

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma, Mode, Photographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s