ISABELLE PAQUETTE

IsaBelle a 30 ans. Elle est ballerine.

IsaBelle a commencé à danser à l’âge de 3 ans. À 11 ans, elle intégrait l’École supérieure de danse du Québec, où elle a travaillé avec les meilleurs maîtres de ballet de la province. Huit ans plus tard, elle vivait pleinement sa vie de danseuse professionnelle et elle parcourait le monde.

IsaBelle a aussi une formation en journalisme parlé, radio et télévision.

« J’ai dansé plusieurs premiers rôles pour Les Grands Ballets Canadiens, dont Cendrillon, la Reine des neiges (Casse-Noisette)… J’ai eu beaucoup de chance et de plaisir à travailler avec plusieurs merveilleux partenaires, dont mon conjoint Guillaume Pruneau (danseur aussi).

Non seulement j’ai réussi dans la danse, mais celle-ci m’a permis de rencontrer l’homme de ma vie, à l’âge 15 ans. Nous avons toujours travaillé ensemble depuis. »

« J’ai toujours pensé que ma passion m’amènerait loin dans mon travail d’artiste. Je crois qu’un interprète doit se nourrir de recherches, d’écoute, de disponibilité aux idées et de passion pour son art. J’ai toujours essayé de travailler dans le plaisir avec une grande ouverture d’esprit. »

« Les femmes occupent une grande place dans le milieu de la danse mais ce sont en majorité des hommes qui dirigent les compagnies professionnelles. Donc, le pouvoir sur scène est plus féminin. Heureusement il y a quelques femmes chorégraphes, ce qui apporte une sensibilité artistique différente. Il faut dire que la danse se pratique souvent en couple, alors il y a un bel échange entre hommes et femmes. »

SES AMBITIONS : « Continuer ma carrière d’interprète et de danseuse. Promouvoir davantage la danse classique au Québec ainsi que les danseurs Québécois. J’aimerais que la danse devienne plus importante pour les Québécois. Nous avons beaucoup d’héritages, mais nous n’en sommes pas assez conscients, fiers et au courant. Il faut que ça change. »

ELLE ADMIRE : « OUF! Il y a tellement de jeunes chorégraphes aujourd’hui, mais je dois dire Éric Gauthier (Allemagne), Victor Quijada (Montréal), Peter Quanz (Canada)… »

SES INFLUENCES : « Daniel Seillier, Denise Biggi, Françoise Vaussenat (maîtres de ballet à l’école), Mats Ek, Jiri Kylian, Stijn Celis, Mr. Balanchine, William Forsythe, Mauro Bigonzetti, Joe Laughlin, Wen Wei Wang (chorégraphes) et plusieurs collègues danseurs. »

* Maquillage et coiffure par Dominique T.Hasbani/Gloss artistes

Publicités
Cet article a été publié dans Danse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ISABELLE PAQUETTE

  1. Eunice dit :

    De toutes les filles que vous nous présentez, elle est de loin ma préférée. J’ai un préjugée favorable aux ballerines!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s