SOPHIE GOYETTE

Sophie a a 30 ans. Elle est scénariste et réalisatrice.

Sophie a étudié la microbiologie, a travaillé sur des bateaux et dans un salon funéraire avant de plonger dans le milieu du cinéma. Elle avait alors 26 ans, et depuis elle cumule les films et les éloges.

Elle est la réalisatrice de 5 courts métrages de fiction : En parallèle (2008), À l’état sauvage (2009), Manèges (2010), La ronde (2011) et Le futur proche (bientôt).

Elle se consacre présentement à la création de ses deux premiers longs métrages. Deux idées, deux univers qui l’habitent parallèlement.

« On ne peut pas planifier d’écrire deux projets en même temps, ça s’impose seul. J’encourage les créateurs à jongler avec plusieurs projets et les attaquer simultanément de front, ça aide à prendre du recul, à bondir d’un à l’autre.

« Mon présent et mon futur se conjuguent car je n’ai pas de plan, je ne sais jamais précisément où je vais me retrouver dans six mois. Je veux que la vie me surprenne. Je porte toujours un film comme si c’était mon dernier. »

« Mes films ne sont pas autobiographiques, mais j’ai constaté que les lieux de mes films le sont. Pour la majorité, il s’agit de lieux que je connais, qui m’auront marquée d’une émotion forte. On est beaucoup plus sensible à notre environnement qu’on le croit.

Je ne pense jamais à un sujet ou un thème, je marche par sensation, par flash. Parfois j’ai longtemps en tête une scène très courte, sur laquelle s’appuiera finalement toute la construction du film. Puis, un univers emplit tellement toute ma tête que je n’ai pas le choix de le coucher sur papier, puis sur grand écran. »

SES AMBITIONS : « Trouver un équilibre entre une vie de pigiste où on se doit d’accepter des vagues intenses de contrats et mon puissant désir de créatrice qui sait pertinemment qu’elle a besoin de sa bulle pour créer. Avoir les sous suffisants pour ne pouvoir qu’écrire, vivre et tourner, je le ferais. J’ai trouvé foncièrement ma voie. »

LES FEMMES ET LE CINÉMA : « Il faut juste souligner leur travail pour qu’elles soient bien visibles. On m’a déjà récemment demandé de citer 10 femmes en long métrage : Andrea Arnold, Claire Denis, Lynne Ramsay, Sophie Deraspe, Anaïs Barbeau-Lavalette, Urszula Antoniak, Anne Émond, Miranda July, Kelly Reichardt, Sofia Coppola, Katell Quillévéré, Louise Archambault, Céline Sciamma, Kathryn Bigelow… Elles sont là. Et elles seront là de plus en plus. »

ELLE ADMIRE : « Certaines sont des amies proches, d’autres n’ont que fugacement croisé ma route. Mais leurs œuvres ou leur personne m’auront marquée, touchée. Je crois qu’elles ne le savent pas toutes. Certains prénoms sont singuliers, d’autres plus communs. Qu’un maximum se reconnaissent, car c’est bien vous que j’aime, évoque et que j’encourage à foncer plus loin. Élaine, Marie, Marie-Ève, Geneviève, Eve, Sharon, Marie-Laurence, Kim, Marie-Hélène, Marianne, Laurence, Valérie, Evelyne, Alexia, Ines, Elisabeth, Gabrielle, Stéphanie, Madeleine, Joëlle, Sandra, Anne, Éliane, Sarah, Josianne, Sarianne, Josée, Émilie, Lawrence, Claude, Alexia, Isabelle, Annie, Myriam, Marie-Josée, Carolyne, Caroline, Gabi, Ménaïc, Soleil, Dominique, Mara, Jacinthe, Mireille, Alexandra, Magali, Julie, Halima, India, Indiana, Catherine, Sophie, Félize, Mélissa, Yola, Véronique, Claudine, Annick, Edith, Martine, Leila, Elkahna, Rébecca, Capucine, Marie-Renée, Michèle, Jeanne, Marie-Claude, Karine, Louise et Kristina. »

SES INFLUENCES : « Je ne sais pas si ce sont mes origines (je suis Québécoise de descendance polonaise) qui jouent avec le fait que deux des cinéastes qui m’auront marquée au fer rouge sont le Québécois Jean-Claude Lauzon et le Polonais Krzysztof Kieslowski. Si vous doutez de la grandeur de la nature humaine, je vous recommande tous leurs films. »

PHRASE COUP DE COEUR: « Mes collègues m’ont dit que j’étais une fille qui arrêtait pas de flatter les épaules et de se brasser les cheveux pour les motiver. »

LIEN WEB :
Sophie à Mange ta Ville  : http://www.mangetaville.tv/#/videos/sophie-goyette

* Maquillage et coiffure par Catherine Lemay/Gloss artistes

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s