CATHERINE LEROUX

Catherine a 32 ans. Elle est auteure.

La réception de son premier roman, La marche en forêt, est fabuleuse. La critique remarque l’audace de Catherine et souligne l’humanité qu’elle insuffle à ses personnages.

Elle travaille présentement à l’écriture d’un long métrage sur la vie du compositeur Claude Vivier et à la création d’un deuxième roman.

La marche en forêt a été publié en février 2011 aux Éditions Alto.

« Ce sont surtout mes congénères qui m’inspirent, leurs bizarreries, leurs actes manqués, leur héroïsme, leur mesquinerie… Quand j’écris, j’essaie de travailler la langue pour donner à mes personnages une texture, une densité, et ouvrir le texte, donner à rêver. J’aime les histoires compliquées avec beaucoup de monde et les récits qui prennent de la place. »

SON AMBITION : « Écrire toute ma vie – peut-être un jour arriver à en vivre. »

SES PROJETS FUTURS : « D’autres romans, d’autres scénarios, des idées de BD et de livres pour enfants… »

ELLE ADMIRE : « J’ai adoré Kuessipan de la jeune et étonnante Naomi Fontaine, et La garçonnière de Mylène Bouchard. Deux livres intelligents et poétiques où on a envie de s’arrêter à chaque phrase pour en retenir tous les mots. »

SES INFLUENCES : « Elle refuserait certainement le titre de mentor, mais Dominique Fortier m’a beaucoup aidée avec La marche en forêt – avant comme après la publication. L’appui d’une écrivaine de ce calibre a été très précieux. Quant à mes influences, elles sont multiples; tous les livres m’enseignent quelque chose, même ceux que je déteste. En bout de ligne, ce sont les artistes que je côtoie qui me servent de phares, tous ceux et celles qui font le pari de créer sans renoncer au monde, à la communauté, au bonheur. Dans un domaine encore hanté par l’archétype du poète maudit et reclus, c’est bon de constater qu’on n’est pas forcé de troquer son bonheur contre la création. »

LIEN WEB : http://www.editionsalto.com/catalogue/marche/

* Maquillage et coiffure par Catherine Lemay/Gloss artistes

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour CATHERINE LEROUX

  1. Patty O'Green dit :

    Belle découverte! 🙂 Le titre m’intrigue beaucoup…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s