ISABELLE GUIMOND

Isabelle a 31 ans. Elle est artiste visuelle.

Le travail d’Isabelle prend plusieurs formes: génériques d’émissions de télévision
(Apéro à l’opéra et Transsibérien mon amour, la suite de Orient-Express mon amour) ; pubs de la boîte Alt ; affiches de films (Opasatica, Paparmane, Nos vies privées) ; affiches et pochettes pour des groupes de musique, etc.

Elle a aussi un alter ego, SweetGrognasse, avec lequel elle créé des sérigraphies et illustrations de style rétro avec une petite twist coquine et provocatrice.

Présentement, Isabelle se consacre à la peinture. Elle travaille sur une série de tableaux où elle explore les liens entre la peinture et le cinéma et termine sa maitrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM.

« Ma pratique en peinture et en installation traite principalement de ce que je nomme « l’effet cinématographique ». Par l’assemblage d’images peintes s’opère une quête esthétique, poétique et phénoménologique. »

« J’accorde une importance particulière au travail formel précis dans le choix de cadrages, de points de vue, de jeux de regards. Certains motifs fétiches du cinéma reviennent ponctuer mes tableaux : routes, gros plans, regards vers le hors champ, découpes au noir, flous, vignetages… »

LA PLACE DES FEMMES DANS SON MILIEU : « Il y a des femmes dans le milieu de l’art: commissaires, galeristes, critiques… mais encore trop peu d’artistes. Il y a une majorité de femmes dans les écoles d’art en création. Qu’est-ce qui se passe ensuite ? Si vous le trouvez, dites-le-moi! On ne devient quand même pas toutes des femmes au foyer ?! »

SES AMBITIONS: « Avoir l’énergie nécessaire de toujours continuer. Être créative. Être heureuse. »

ELLE ADMIRE : « Alice Jarry, Alexis Lavoie, Jean-Sébastien Vague, Jacynthe Carrier, Sophie Bélair Clément, Sabrina Ratté, Mélissa Gagné, Marie-Ève Beaupré (commissaire), Emmanuel Lagrange-Paquette, Bobo Boutin, Karmen Mantha, Les Sabines, Jason Cantoro, Karl Lemieux, Yan Giroux… il y en a des masses ! »

SES INFLUENCES: « Je ne sais pas si je peux la nommer « mentor », mais ma rencontre avec Monique Régimbald-Zeiber fut réellement déterminante dans ma vie. C’est une femme et une artiste extraordinaire, d’une grande intelligence et d’une vivacité hors du commun. C’est un phénomène ! »

« Gerhard Richter, Edward Hooper, Cindy Sherman, Louise Bourgeois, Miranda July, Sophie Calle, Julie Doucet, John Cage, Lydia Lunch, Deleuze, Jacques Rancière, Sloterdijk, Didi-Huberman, Hitchcock, Bresson, Pasolini… »

LIENS WEB : www.isabelleguimond.caisabelleguimond.blogspot.com, sweetgrognasse.blogspot.com, isabelleguimond.tumblr.com

* Maquillage et coiffure par Sarah Leflochmoen

Publicités
Cet article a été publié dans Arts visuels. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s