MAUDE CHAUVIN

Maude a 29 ans. Elle est photographe.

Née à Québec, Maude obtint un DEC en arts et lettres au Cégep de Sainte-Foy avant de se diriger vers Montréal pour entreprendre sa technique en photographie au Cégep du Vieux Montréal.

Maude termina ses études en 2006, et, depuis, ses portraits et ses reportages photographiques sont publiés dans plusieurs magazines québécois tels que Châtelaine, Plaisirs de vivre, Loulou, Cellier, etc.

Parallèlement, elle a mené une exposition solo, Scénario Originel, au Centre Elgar à Montréal en 2008. Elle participa aussi à plusieurs expositions collectives : La foire de l’image, au Cabaret Juste pour rire en 2008 ; Traces, présentée au Festival Montréal en Lumière et au Festival du film pour l’environnement de Portneuf en 2009 ; ainsi que Les Antiquaires de Saint-Ouen, aux Rencontres Internationales de la Photographie en Gaspésie en 2011.

En 2010, elle participa à Plan large – Le cinéma québecois en photos, une exposition pour les Rendez-vous du cinéma québécois. L’événement invitait six photographes à explorer douze films québécois. Le tout était exposé à la Place Pasteur ainsi qu’à la Cinémathèque québécoise.

SES AMBITIONS : « Être heureuse. Faire des projets qui me permettront de m’exprimer en tant qu’artiste. Rencontrer des gens inspirants. Faire du beau… du grand beau ! Toucher les gens, apporter ma contribution dans le monde de la photo. Montrer ce que je vois et toucher à la poésie du monde le plus souvent possible. »

LA PLACE DES FEMMES EN PHOTOGRAPHIE : « On s’en vient, ça, c’est sûr ! Je crois que c’est un milieu qui a toujours été dominé par les hommes, et maintenant les écoles de photo sont remplies de filles. Dans mon année, nous étions 38 filles pour 2 gars… Je suis convaincue qu’il y aura de plus en plus de femmes en photographie dans les années à  venir.»

LES ARTISTES DE LA RELÈVE QU’ELLE ADMIRE : « Mon mari Martin Arriola, un grand auteur-compositeur-interprète. Ma bonne amie Myriam Verreault, cinéaste de grand talent. Ma muse Monia Chokri, actrice exceptionnelle. Mes amis musiciens, comédiens, photographes, ils et elles m’inspirent tous par leur talent et leur créativité. »

SES MENTORS : « Anne Danis, une professeure en photo au Cégep du Vieux Montréal, Catherine Gravel, Céline Tremblay et Christian Fleury. »

SES INFLUENCES : « Les photographes Raymond Depardon, Eugène Atget, Peter Lindbergh et Annie Leibovitz. Les films The Tree of life, Sin City, Blade Runner et Lost in Translation. La musique de Sigùr Ros, Bon Iver et Beach House.

LIEN WEB : www.maudechauvin.com

* Maquillage et coiffure par Catherine Lemay

Publicités
Cet article a été publié dans Photographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MAUDE CHAUVIN

  1. Dina El-Hakim dit :

    j’adore ton travail maude! continue de nous faire rever et de nous inspirer 🙂

    xo dina
    http://www.dinaelhakim.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s