SILVI TOURIGNY

Silvi a 29 ans. Elle est humoriste.

C’est après un DEC en santé animale, un DEC en sciences de la santé et une majeure en kinésiologie que Silvi ose enfin aller à l’école nationale de l’humour. En 2009, elle y termine ses études et part en tournée provinciale avec les autres finissants de sa cuvée.

En 2010, elle participe à l’émission En route vers mon premier gala, où elle se rend en demi-finale. Cet été, elle a participé à son premier gala Juste pour rire, celui de Jean-Marc Parent.

Silvi est aussi connue sous le nom de Carole et pour ses capsules Web Carole aide son prochain. Totalisant près de 400 000 visionnements et nominé dans la catégorie « Capsule, sketch ou chronique humoristique dans un nouveau média » au dernier gala des Oliviers, le projet de Silvi l’amène à présenter Carole aide son prochain, le show au dernier festival Zoofest. La saison deux est aussi en production.

Dans le futur, Silvi aimerait avoir son propre one woman show, avoir un rôle dans une série humoristique télé, gagner sa vie en faisant rire des gens le plus longtemps possible et ne haïrait pas faire un ou deux bébés avec son amoureux.

LA PLACE DES FEMMES EN HUMOUR : « Aaaaah… la question qui tue! Juste à regarder le nombre d’humoristes féminines de la relève aujourd’hui, on voit qu’il y a une plus grande ouverture de la part du public concernant les femmes en humour qu’il y a 40 ans, disons. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire, puisqu’on entend encore des phrases du genre : « Ah non, pas encore une fille sur le show ! » »

SES MENTORS : « Il y a deux principaux mentors qui ont marqué ma vie. Le premier, c’est La petite vie. Je suis une GROSSE fan. D’ailleurs, je les ai toutes enregistrées à la maison sur des cassettes VHS, sans les annonces !!! Mon plus grand rêve serait d’ailleurs qu’il y ait une suite à La petite vie et que je puisse y jouer la fille illégitime de Réjean !!!

Et mon autre influence, totalement à l’opposé, c’est Stéphane Rousseau. J’avais 12 ans et j’étais très impressionnée par sa polyvalence, du fait qu’il pouvait passer aisément d’un personnage à la danse et aux monologues. D’ailleurs, je me souviendrai toujours que je lui avais envoyé une lettre pour savoir comment je pouvais devenir humoriste, moi aussi. Mais vous savez quoi? Il ne m’a jamais répondu !!! J’ai hâte au jour où je vais pouvoir le rencontrer et lui demander : Mais pourquoi Stéphane ? Pourquoi ? »

LIENS WEB : Carole aide son prochain et la page de Silvi sur Facebook.

* Maquillage et coiffure par Catherine Lemay

Publicités
Cet article a été publié dans Humour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s