JANICK GRAVEL

Janick a 30 ans. Elle est la designer de Nea.

Après avoir été designer graphique à la pige pendant près de cinq ans, Janick décide en 2008 de se lancer à temps plein dans la création de Nea, une ligne de bijoux et de broderie.

Inspirée directement par les matériaux qu’elle déniche, elle peut parfois attendre jusqu’à cinq ans avant d’utiliser certaines pièces qu’elle possède. « Chaque petite bille a sa raison d’être, et parfois j’ai l’impression qu’elles attendent patiemment que je les utilise à leur plein potentiel ! » Du côté de la broderie, elle crée des pièces de décoration murale, des objets aux motifs brodés. Pour cela, elle s’inspire d’autres formes d’art, dont la photographie et l’architecture.

Ses bijoux sont vendus sur Etsy et dans plusieurs boutiques du Québec (Unicorn, Buk & Nola, pour ne nommer que ceux-là), en Ontario, en Colombie-Britannique et aux États-Unis. Elle participera aussi cette année et pour une troisième fois à la souk @ sat.

Janick rêve de pouvoir continuer à vivre de ce qu’elle fait de ses mains tout en continuant à créer, à découvrir de nouvelles passions, à approfondir ses connaissances dans certaines disciplines qu’elle a commencé à explorer, comme la poterie et le bois.

SA VISION DU MILIEU : « C’est un milieu où il y a un bassin incroyable de compréhension et de compassion. Nous comprenons tous les joies et la motivation créative des autres artisans, ainsi que leurs difficultés et remises en question. C’est génial de pouvoir se tourner vers des gens qui vivent des vies similaires et y trouver du réconfort de temps en temps!

Par contre, il y a aussi par moments un peu de méfiance. Depuis quelques années, il y a boum d’artisanat et de DIY (do it yourself), et cela amène aussi son lot de plagiat ou de  » fortement inspiré « … Apprendre en imitant est une façon de faire tout ce qu’il y a de plus naturelle qui se pratique depuis des lunes. Lorsqu’il s’agit de vendre ces imitations, c’est une autre histoire ! »

LA PLACE DES FEMMES DANS SON MILIEU : « Le domaine du fait main est vraiment dominé par les femmes. L’historique de l’artisanat doit y en être pour quelque chose, je suppose ! Les hommes y sont beaucoup moins nombreux, mais extrêmement appréciés !

J’ai forgé de merveilleuses amitiés directement liées à ce métier depuis quelques années! Je ne peux définitivement pas m’imaginer ma vie de tous les jours sans Noémie, Mélanie, Tamara, Paule et Guylaine, de fabuleuses femmes talentueuses et de merveilleuses amies ! »

LES ARTISTES QU’ELLE ADMIRE : Eva Juliet, Ceramik B., Pollen et Parcéline, Leah Duncan, Sara Lagacé, Froschkind, Clementiny, Pigeon Toe Ceramics, Gemagenta.

LIENS WEB : Nea sur Etsy et Facebook.

* Maquillage et coiffure par Marie-Michèle Ménard

Publicités
Cet article a été publié dans * À surveiller !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour JANICK GRAVEL

  1. Belle découverte… Son travail est incroyablement raffiné et poétique. J’ai vu que ses créations étaient disponibles sur A Little Market. (Génial pour les petites frenchies comme moi!)

  2. Ping : } Nous Sommes Les Filles | Neawear

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s