VÉRONIQUE BEAUDET

Véronique Beaudet a 29 ans. Elle est comédienne et cofondatrice de la compagnie Théâtre au coin de la rue.

À la télévision, Véronique incarne Bérangère de la série 19-2, réalisée par PODZ. Elle retrouvera son uniforme sous peu : le tournage de la prochaine saison débutera au printemps 2012. D’ici là vous pouvez la retrouver cet automne sur les ondes de Vrak dans la série Il était une fois dans le trouble.

Au cinéma, elle est Louange dans À L’Origine d’un cri de Robin Aubert et Louisette dans Les Grandes Chaleurs de Sophie Lorain.

Au théâtre, sa compagnie, Théâtre au coin de la rue, présentera la courte pièce de Taylor Mac Bowyer (traduction de David Laurin) La Jetée lors des Journées de la culture (30 septembre et 1er octobre) et la semaine suivante (6, 7 et 8 octobre), à 19 h, 20 h et 21 h chaque soir. Cette production est mise en scène par Michel Maxime Legault.
Nous lui souhaitons aussi bonne chance pour sa nomination, meilleure actrice de soutien dans une série dramatique, au prochain gala des prix Gémeaux, qui aura lieu le 18 septembre prochain.

« Je suis une semi-route semi-trail… Je dois être la plus « fille de bois » des comédiennes que je connaisse et la plus urbaine des 500 habitants du village où j’habite… J’ai besoin de ces deux univers pour être en parfait équilibre avec moi-même. Comme artiste, je me reconnais quelque part dans ces allers-retours entre la campagne et la ville, dans ce refus d’être autre chose que moi-même et dans ce désir de cultiver ma sensibilité autant à travers l’art que la nature. »

« Je suis entourée d’actrices extraordinaires, débordantes d’énergie, d’idées et de talents. Des jeunes filles, des femmes, des mères et des grands-mères aux castings et aux âges variés qui n’ont qu’une seule envie : jouer ! Malheureusement, nous faisons face à un nombre dérisoire de rôles féminins disponibles, autant à la télé qu’au cinéma ou au théâtre. On le dit depuis longtemps, mais cette année tout particulièrement il semble que les rôles intéressants pour les femmes de tous âges soient en chute libre. On se retrouve à se battre entre nous pour des miettes… ça me fait triste quand j’y pense. Pourtant, je me considère choyée d’avoir eu la chance de jouer Bérangère dans 19-2. Il y avait dans cette série de magnifiques rôles de femmes fortes qui n’ont pas besoin des hommes pour justifier leur présence. »

ELLE ADMIRE: Marie-Andrée Labbé, Simon Boulerice, Anaïs Barbeau-Lavalette et Michel-Maxime Legault.

LIENS WEB: Le site de 19-2 et l’agence Duchesne.

* Maquillage et coiffure par Amélie Thomas.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma, Théâtre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s